Le Graffiti est un autre visage de l’art longtemps rabaissé

Catégories Graffiti

Il existe diverses variétés de faciès de l’art qui subsiste et le graffiti est considéré aujourd’hui comme membre de cette grande famille. Cependant, son histoire n’était pas toujours rose, notamment à son début, car la majorité de la population le donnait une mauvaise image, un agissement de fripouillerie.  Toutefois, une foule de graffeurs s’est battu fort pour le respect de leurs arts, un acharnement qui a donné ses fruits.

 

Le Graffiti est un moyen de voir autrement

 

En vertu même de sa définition, un graffiti n’est pas différent d’un croquis ou une épigraphe peignée, illustrée ou empreinte sur des avoirs aussi bien publics ou privés, des édifices, des murailles ou sur n’importe quelle base identique à ces derniers.

La majorité des gens donne un jugement négatif au graffiti en la considérant comme le porte-parole de la foule, une manière d’enfreindre et de désobéir aux règles ou de hurler d’une manière excessive un acte ou un déplaisir collectif. Certes, le graffiti est un moyen de représentation du peuple, mais avant tout c’est un art qui faire exister les rêves les plus enfuis de ces graffeurs et de donner vie à leur passion, à leur inventivité. Il fait partie des arts graphiques qui donnent une possibilité aux artistes de s’affirmer et de vivre leur rêve.

Il a été prouvé que le graffiti a connu ses débuts à partir de la toute première guerre mondiale, une genèse antique. Il parait même que l’observation du graffiti s’est réalisée durant toutes les générations qui existaient, la même image que l’on voit de nos jours. Nous pouvons par exemple cités les peintures rupestres qui est de 45 millions d’années, d’après des historiens. Le graffiti a été aussi constaté dans la cité de Pompéi qui se trouve en Italie, une cité enfouie en dessous de la lave du Vésuve et qui a refait surface après 1500 ans. Il ne faut pas aussi oublier l’Athènes en Grèce qui est la capitale du Grèce et renferme des histoires. Tous ceci pour dire que le graffiti est la représentation de plusieurs cultures quelquefois négligées.

 

L’évolution du graffiti au cours des décennies

 

Les idéologies reçues distinguent le Graffiti avec de la peinture par l’aspect fréquemment distingué, illicite et allant même à considérer les endroits dans lesquels les Graffeurs ont posés leurs traces tel que les grottes comme interdit et défendu. Le graffiti qui continue d’exister de nos jours est citadin qui a vécu un changement spectaculaire au cours des années.

D’une manière générale, il a été exécuté dans un milieu qui a connu une résistance politique ou en raison des gestes social causant des effets grave sur la population. Mais par la suite, son développement pendant les révolutions, les affrontements a été aperçu. Puis, dans un temps plus avancé, il vécue à l’intérieur d’un esprit artistique par le biais des techniques originales comme la peinture aérosol par exemple, l’application de pochoirs, la représentation et la portrait en utilisant des pinceaux ou encore des rouleaux.